Actualités

 

Septembre 2014 : L’équipe Neurophénols sera présente au salon BENEFIQ, qui se déroulera à Québec les 24-25 septembre 2014.


Juin 2014 : Alexandre Dal-Pan, chercheur post-doctorant à l’INAF, a participé au congrès ISANH à Lisbonne, le 5 juin 2014.


Décembre 2013 : Le laboratoire NutriNeuro a participé à la journée scientifique de l'Institut de Nutrition Aquitaine Québec (INAQ), le 10 décembre 2013 à Bordeaux.


Octobre 2013 : Julien Bensalem, Doctorant ACTIV’INSIDE affilié au laboratoire NUTRINEURO, a remporté un Award de Jeune Chercheur, lors du « 6ème Congrès International sur les Polyphénols et la Santé » (ICPH6) ayant eu lieu à Buenos Aires (Argentine), le 19 octobre 2013.


Mai 2013 : A l’occasion du Printemps d’Agrimip Sud-Ouest Innovation, le projet Neurophénols a remporté le PRIX AGRIMIP des Lycéens. Ce prix récompense les projets collaboratifs de recherche scientifique, technologique, industrielle, de grands groupes et d’universitaires, en France (Aquitaine, Bretagne, Pays de la Loire) et au Canada (Québec).

 

La Recherche

 

Le projet Neurophénols rassemble plus de 30 professionnels dont 22 scientifiques et ingénieurs focalisés sur la recherche. Ces scientifiques sont regroupés en différentes cellules qui travaillent chacune sur une partie précise du projet.

Sur cette page, les scientifiques vous tiennent informés de l’avancement de leurs recherches.

 

  • Détermination du mécanisme d’action à l’aide d'un modèle cellulaire

 

 

 

 

Charles RAMASSAMY

Professeur chercheur à l’INAF (INRS-IAF, Laval, CA)

 

"Mon but est d’élucider les mécanismes d’actions des polyphénols végétaux sélectionnés pour la neuroprotection. Mon analyse porte notamment sur le potentiel antioxydant et neuroprotecteur des composés polyphénoliques. Leurs effets sur l’activité des facteurs de transcription nucléaire qui sont impliqués dans la défense cellulaire et qui sont sensibles au potentiel redox intracellulaire sont également analysés.

Les nombreuses expériences de laboratoire que nous avons réalisées nous ont permis de découvrir que les composés polyphénoliques induisent des effets cellulaires variés et très intéressants et en particulier au niveau des cellules nerveuses. Ce sont donc des molécules ayant un bon potentiel dans le traitement de certaines maladies neurodégénératives."

 


 

 

 

 

Stéphanie KRISA

Enseignant chercheur, MCU, GESVAB, Université Bordeaux (Bordeaux, FR) 

 

"Des études récentes montrent que les cellules gliales, et plus particulièrement les cellules microgliales, via l’induction de processus inflammatoires, jouent un rôle important dans le vieillissement cérébral et les neuropathologies. Nous étudions alors les activités anti-inflammatoires des polyphénols, principalement leur capacité à inhiber la production de monoxyde d’azote, d’espèces réactives oxygénées et de différentes cytokines inflammatoires par une approche in vitro (cultures de cellules microgliales). Nous rechercherons également leurs mécanismes d’action sur la modulation des voies de signalisations impliquées dans les mécanismes inflammatoires au niveau de la microglie."